Depuis toujours associée à son petit crocodile vert, la marque LACOSTE l’a mis de côté le temps de son défilé à la Fashion Week parisienne, le 28 février dernier. Une initiative impliquant la marque dans la sauvegarde des animaux menacés de voie d’extinction. 

À qui le crocodile laisse-t-il sa place? À la tortue Batagur, au marsouin du Golf de Californie, ou encore au Saola ? C’est en fait à dix espèces menacées qu’il la cède.

Pour chaque espèce, la quantité de polos produits correspond au nombre d’animaux recensés dans la nature. Avec cette initiative appelée « Save Our Species« , LACOSTE souhaite sensibiliser le monde au combat pour la sauvegarde des espèces en danger.

1775 polos ont été vendus dans le cadre de cette opération, au prix unitaire de 150 euros. LACOSTE a fait le choix de reverser à l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature, la moitié des bénéfices e ces ventes, afin de financer des actions de communication destinées à donner de la visibilité à cette cause et au programme Save Our Species. La marque a souhaité préciser que cette collaboration à but non lucratif n’est pas une source de revenus et a été conclue pour trois ans.

Nombreuses ont été les personnes à reprendre le hasthag #SaveOurSpecies sur les réseaux sociaux, notamment sur Instagram, où la marque a été mentionnée plus de 5000 fois.

Cette belle initiative a marqué les esprits. Cependant, elle peut paraître dérisoire pour sensibiliser la société au combat pour la sauvegarde des espèces en voie d’extinction. Beaucoup de personnes ne prennent pas pleinement conscience de la criticité de la situation. Il serait plus impactant de les impliquer d’avantage, afin qu’ils puissent s’en rendre réellement compte.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here