Sur le réseau social Facebook, le bouton like va probablement être enrichi par son opposé, un pouce à l’envers signifiant « je n’aime pas ». Dans un premier temps, les dirigeants du géant américain vont tester ce nouveau bouton.

Depuis le mois de janvier 2016, Facebook a déjà ouvert la palette des sentiments proposés à ses utilisateurs, comme adorer, rire, être étonné, être triste, ou même être en colère.

Voulant insuffler à son réseau social la « positive attitude » si chère aux annonceurs, le groupe de Mark Zukerberg avait toujours refusé de mettre en place un bouton « je n’aime pas », susceptible de faire fondre les revenus publicitaires.

Cette année, Facebook franchi presque le cap. En effet, il s’agit pour le moment d’un simple test, uniquement sur l’application Messenger de Facebook, ce qui limitera la diffusion de ces pouces à l’envers, car les conversations Messenger ne sont pas publiques…

Selon un porte-parole de la multinationale, « nous testons toujours des façons de rendre Messenger plus fun et intéressant. Dans ce petit test, nous avons permis aux utilisateurs de partager l’emoji qui représente le mieux le sentiment que leur procure un message ».

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here