Selon les chiffres du ministère du Logement, consultés par les journalistes du Figaro, près de 23 000 foyers français vivent dans un logement plus petit que le minimum autorisé par la loi.

La loi française interdit à un propriétaire de louer un logement plus petit que 9m2, considérant cette surface comme le minimum vital.

Un décret de 2002 rappelle ainsi que le logement « disposer au moins d’une pièce principale ayant soit une surface habitable au moins égale à 9 mètres carrés et une hauteur sous plafond au moins égale à 2,20 mètres, soit un volume habitable au moins égal à 20 mètres cubes ».

Pourtant, selon les chiffres officiels, 23.000 foyers vivent dans moins de 9m2, dont 7000 rien que dans la capitale parisienne.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here