Le géant de diffusion de vidéos à la demande planche actuellement sur un système de protection des comptes de ses abonnés. Objectif : empêcher le partage des mots de passe qui constitue un sacré manque à gagner pour la plateforme.

Il pourrait ne plus être possible de partager son compte Netflix avec des amis ou proches vivant hors du même toit. La plateforme de streaming travaille sur un système permettant de lutter contre le partage de mot de passe de la part de ses abonnés. L’idée serait d’envoyer de façon totalement impromptue aux utilisateurs un message de vérification afin de s’assurer qu’ils sont bien abonnés du compte en cours d’utilisation. Pour ce faire, un code à inscrire sur Netflix est envoyé par e-mail ou via SMS au propriétaire du compte en question, avec la possibilité de prouver cela plus tard. Cependant, l’utilisateur cesse de fonctionner en cas de délai d’attente trop prolongé sans inscription du code requis. L’utilisateur est alors invité à créer son propre Netflix avec la possibilité de bénéficier d’une période d’essai d’un mois gratuitement.

Chasse aux partages de mots de passe

L’objectif de ce système, selon la plateforme de streaming citée par des médias américains, est de lutter contre le partage de mot de passe entre un abonné et d’autres personnes ne résidant pas sous le même toit. Car, fait-elle remarquer, « le service Netflix, ainsi que tout contenu regardé via le service, est réservé à un usage uniquement personnel et non commercial et ne doit pas être partagé avec des personnes extérieures à votre foyer ».

Il faut souligner que l’enjeu est également économique pour Netflix, au-delà de protéger les consommateurs contre d’éventuels piratages. Surtout, ce système encore à l’essai marque un changement de stratégie de la part du leader mondial de streaming. Elle a pendant longtemps en effet refusé d’agir contre la pratique du partage des comptes de la part de ses abonnés. Interrogé courant 2019 sur le sujet, Greg Peters, responsable de produits au sein de Netflix, évoquait une “façon conviviale” de lutter contre un phénomène. Alors même que cela serait à l’origine des pertes évaluées à plus de 135 millions de dollars par mois pour l’entreprise. La plateforme préférait voir dans ce partage de mot de passe, une niche d’opportunité éventuelle, estimant que les utilisateurs de comptes d’autrui se décideraient à en disposer eux aussi à terme.

Il semble que ce calcul de Netflix n’aura finalement pas abouti.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.