Un festival de rock va se tenir ce weekend et le weekend suivant, dans le désert californien, avec de nombreuses têtes de gondole plus mythiques les unes que les autres.

Ce festival baptisé Desert Trip, un jeu de mot sur la drogue, sera l’occasion pour les spectateurs de revoir les plus grandes légendes vivantes du rock’n’roll.

Ainsi, Paul McCartney, le chanteur et bassiste des Beatles, Bob Dylan, Neil Young, The Who, The Rolling Stones, ou en core Roger Waters, ancien leader du groupe Pink Floyd, seront de la partie.

Si vous ne savez pas quoi faire ce weekend ou le weekend du 15 octobre, et que vous avez les moyens, il y a un endroit sur la planète où il faudra être, c’est bien le Desert Trip !

Si les légendes citées ci-dessus sont désormais tous de vieux monsieurs de plus de 70 ans, qui ont connu leurs apogées respectives dans les années 60 et 70, ils n’en restent pas oins des bêtes de scène et de véritables artistes,  à l’image de Bob Dylan, qui n’a jamais cessé de composer et de se réinventer, quitte à tourner le dos à ses succès populaires.

Mais rassurez vous, en bon festival de Rock, le Desert Trip propose d’autres groupes et musiciens, plus jeunes et modernes.

Au total, ce sont près de 150000 fans qui sont attendus dans le désert californien, pour cet événement musical et people. Desert trip a été organisé par les promoteurs qui gèrent déjà le festival californien Coachella, qui connait un succès important tous les ans, à Indio. Pour ce Desert Trip, ils sont allé très loin dans les tarifs, avec des billets vendus jusqu’à 1599 dollars pour les trois jours (avec une place assise réservée).

Pas de quoi freiner les fans, d’après Gary Bongiovanni, le président du festival et rédacteur en chef du site spécialisé dans la culture musicale, Pollstar. Selon lui, « cela repousse les limites sur ce que le public peut absorber en termes de prix et combien les gens sont prêts à payer pour profiter des bonnes choses de la vie ».

Espérons que les artistes seront à la hauteur des sommes déboursées par les festivaliers pour venir les acclamer…

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here