Les représentants de Google entendent bien prendre des mesure visant à limiter l’influence de la Russie sur l’opinion américaine, quitte à truquer son algorithme pour déclasser certains sites.

Voilà comment Google entend lutter contre l’influence du Kremlin sur l’opinion publique américaine. En effet, de nombreuses personnalités américaines estiment que Donald Trump a été élu car Poutine à manipulé l’opinion publique américaine, à travers des sites diffusant de la désinformation.

Du coup, Google, qui a été pointé du doigt comme étant le responsable de cette intrusion, a décidé de déclasser certains sites pro russe.

« Il s’agit de RT et Sputnik. Nous sommes au courant et nous essayons de créer les systèmes qui pourront empêcher cela », a expliqué le directeur d’Alphabet.

Et le businessman de conclure :

« Je ne suis vraiment pas un partisan de la censure. Je suis un partisan du classement. C’est ce que nous faisons ».

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here