Les dirigeants de la chaine d’actualités i-Télé ont annoncé, le 24 octobre, que l’émission de Jean-Marc Morandini, Morandini Live, serait suspendue jusqu’à la fin du conflit social qui agite ses rangs.

C’est une décision qui ne doit par ravir Jean-Marc Morandini. Son émission, Morandini Live, n’aura survécu qu’une petite semaine sur les antennes d’i-Télé. Pourtant, le combat n’est pas perdu pour l’animateur, à qui la direction confirme son soutien, puisqu’elle assure qu’il ne s’agit que d’une suspension provisoire de l’émission, dont la gréve empêche la bonne tenue.

Les négociations syndicales sont donc au point mort, puisque malgré la suspension de Morandini Live, les dirigeants de la chaine souhaitent la réintégrer à sa grille des programmes, dès que le conflit social sera réglé.

« La grève continue. Nos revendications restent les mêmes », ont prévenu les grévistes sur Twitter. « C’est une suspension, pas un retrait, et plutôt par manque de moyens techniques. Rien n’a bougé, la direction reste sourde à nos revendications », s’énervent les responsables syndicales de la chaine, selon qui, « si on arrêtait la grève, Morandini serait sur l’antenne dès ce soir alors que, justement, on fait la grève pour demander son retrait ! ».

Même son de cloche du coté des journalistes d’i-Télé, dont l’un des membres explique que « cette annonce ne change rien, c’est même un cocktail Molotov ».

Cette affaire a pris une proportion si importante, que le ministère de la culture a tenu à faire savoir, qu’il envisageait « toutes les possibilités juridiques, en lien avec le ministère du travail, pour aider à la résolution d’un conflit qui n’a que trop duré ».

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here