Les restaurants français vont désormais être obligés d’afficher leurs contrôles sanitaires.

Le premier juillet 2016, le décret sur « mise en transparence » des contrôles sanitaires dans les établissements de toute la chaîne alimentaire va être appliqué et les restaurateurs devront afficher leurs notes, comme cela se fait, par exemple, aux États-Unis.

Une obligation contre laquelle lutte activement l’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie (Umih), comme l’explique le président de la branche restauration de ce mouvement, Hubert Jan :

« La grande majorité des restaurateurs va se retrouver dans le niveau satisfaisant et à partir du moment où il y a un niveau très satisfaisant, c’est anxiogène pour le consommateur. La profession, durement touchée par la chute de fréquentation après les attentats, n’a pas besoin d’être jetée en pâture et stigmatisée ».

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here